Marbrerie du sud ouest

Du funéraire à la décoration en un coup de jeunesse

La Marbrerie du Sud Ouest a été créée en 1989 par Jean-Pierre Jaffre qui, à l’origine débuta une mono-activité funéraire. De père tailleur de pierre, Jean-Pierre Jaffre est né place du cimetière - cela ne s’invente pas - en région toulousaine. Il a suivi la même formation que son père et a œuvré un certain temps comme tailleur de pierre également, avant de devenir artisan poseur de monuments. Par la suite, il s’installa à Colomiers face au cimetière avec un magasin de fleurs et d’articles funéraires. Depuis 2005, la Marbrerie du Sud Ouest a fermé les portes du magasin et s’est installée dans un nouveau bâtiment plus fonctionnel dans le village voisin de Tournefeuille. Son fils Christophe l’a rejoint en 1998 après avoir passé ses examens de marbrier et de pose de monuments au CFA Unicem de Lacrouzette.

“C’est à partir de ce moment là que nous avons commencé à envisager de nous diversifier vers des marchés de la décoration”, explique Aurélie Jaffre, qui gère toute la partie administrative et la réception des clients. “Nous étions très connus et avions l’expérience dans le domaine du funéraire mais le marché de la décoration était assez différent en termes de clientèle, d’équipements et de savoir-faire. Nous avons franchi les étapes par paliers en investissant tout d’abord dans le multifonction T108 S Thibaut, puis dans la débiteuse numérique TC525 et enfin en 2013 dans le centre d’usinage numérique T812 V2”. Tous ces équipements ont permis à la Marbrerie du Sud Ouest de développer l’activité de la décoration et de travailler dans des conditions optimales. “J’ai suivi des formations de programmation chez Thibaut et dans notre atelier. Le côté positif c’est que ce matériel permet de me dégager du temps. Ainsi durant les phases d’usinage, je peux effectuer des poses de cuisines ou être dans les cimetières”, précise Christophe Jaffre. En effet aujourd’hui, La Marbrerie du Sud Ouest réalise 50 % de son chiffre d’affaires dans le funéraire et autant dans le domaine de la marbrerie de décoration.

L’entreprise de la région toulousaine est spécialisée dans la pose de monuments funéraires ou cinéraires et de fosses préfabriqués Stradal. Dans certains cas d’accès impossible, elle les maçonne de façon traditionnelle. “De part notre expérience nous sommes régulièrement sollicités également dans le cadre de restauration ou d’entretien de sépultures. Nous assurons aussi la gravure de motifs, de paysages, de portraits des stèles à partir d’une cabine de sablage Braumat et développons une activité de fabrication de plaques funéraires personnalisées. Nous étions dans les premiers autour des années 90 à graver dans les cimetières avec une petite sableuse portative.

Nous sommes équipés d’un plotter pour réaliser nos propres pochoirs”. Au niveau des monuments funéraires, 80 % de ceux que l’entreprise pose sont en granit du Tarn fabriqués par l’entreprise du Sidobre Granit du Lézert tandis que certaines ornementations sculptées sont effectuées par l’entreprise crouzetolle Fabre. La Marbrerie du Sud Ouest a su progressivement développer une nouvelle activité avec l’apport d’une nouvelle génération tant humaine que technique. Les résultats d’aujourd’hui semblent indiquer que ce fut une stratégie gagnante.

Parfois la stèle est déposée et regravée à l’atelier sinon l’opération s’effectue directement dans le cimetière. Christophe Jaffre réalise lui même le pochoir avec un ordinateur et un plotter. A l’aide d’une micro-sableuse de chez Derognat, il sable les lettres, applique une peinture couleur or puis les remplies à la feuille d’or. Technique parfaitement maîtrisée par ce jeune professionnel.

Outre la marbrerie funéraire, l’entreprise est active également dans le secteur de la décoration

reportage Pierre actual

Demandez un devis maintenant!